info@flordepacifico.com   ITALIA 800.13.43.56 - 0376.253563

Informations Costa Rica

Costa Rica – Informations Générales

D’ailleurs, il est intéressant de noter que le Costa-Rica est le seul pays au monde à s’être vu attribué le titre BioGemma. Il ne s’agit pas que d’un simple titre honorifique; c’est le nom spécifique que la NRDC (Narual Resources Défense Council, l’une des plus grandes organisations mondiales luttant pour la protection de l’environnement) à attribué aux endroits sauvages et trésors naturels préservés pour lesquels elle s’engage, allant d’un glacier en Patagonie dans une lagune Baja California jusqu’à la baie d’Alaska de la forêt amazonienne du Pérou.

Aucun autre lieu au monde n’offre un cadre naturel aussi splendide que le Costa Rica. Célèbre pour sa beauté naturelle, le Costa Rica est l’un des pays qui a inventé l’écotourisme. Parmi les parcs nationaux, les réserves biologiques et forestières, les zones protégées et les “abris”, 26% de l’ensemble du territoire national est sous protection. C’est en outre un véritable paradis pour les observateurs d’oiseaux; le pays est situé à un carrefour de migration qui permet de voir de nombreuses espèces spécifiques à l’Amérique du Nord ou à l’Amérique du Sud.

Les plages du Costa-Rica sont aussi le lieux privilégié de rencontre entre un faune et une flore luxuriante, où se rencontrent de nombreuses espèces de tortues marines menacées qui pondent leurs oeufs, entourées de pas moins de 1500 types d’orchidées spécifiques aux pays. Et de tels exemples sont légion dans un pays clé de la biodiversité, où l’on estime que le pays recense pas moins de 500.000 espèces distinctes, soit environ 4,5% du nombre total d’espèces vivantes (plantes et animaux) présents sur toute la planète.

 

Profiter de tout cela est chose facile au Costa-Rica, qui compte un nombre important de parcs et de réserves biologiques. Le parc national de Corcovado est parmi tous les parcs nationaux et les aires protégées du pays le plus célèbre, considéré comme le lieu de la planète le plus riche biologiquement grâce à son incroyable biodiversité qui est préservé depuis de nombreuses années en raison de son éloignement de la présence humaine. La zone protégée de Corcovado couvre 42,469 hectares et protège un total de huit habitats différents, allant de forêts aux nombreux marais. Dans ce parc se joint à la forêt de la réserve biologique de Monteverde qui s’étend sur 10.500 hectares avec des gradients de 600 à 1.800 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’autre parc phare du pays est le parc de Tortuguero, célèbre pour être la zone de reproduction des tortues vertes.

Costa Rica - Isla Tortuga
Le Costa Rica compte plus de deux cents kilomètres de côtes sur la mer des Caraïbes, plus de mille sur l’océan Pacifique, avec une végétation qui borde presque partout la mer. Un plateau au milieu, la Meseta Centrale, avec une altitude comprise entre mille et un mille quatre cents mètres, où sont concentrées toutes les grandes villes et environ trois quarts de la population. Les nombreuses forêts couvrent quand à elles plus de la moitié de la surface totale du Costa Rica. Quatre chaînes de montagnes, plus de 130 cratères volcaniques avec pour certains des signes constants d’activité, de nombreux pics au-dessus de trois mille mètres forment un paysage unique au monde. De nombreux volcans trouvent place dans les parcs protégés, parmi lesquels le volcan Poas et son énorme cratère (le grand du monde), ainsi que le volcan Irazu et son pic qui culmine à 3432 mètres (le plus haut du Costa).

Et concernant le climat? Sur la Meseta Centrale, les plus basses températures sont comprises entre 15 et 20 degrés, pour un maximum toujours au dessus de 30 degrés. En redescendant vers la mer il faut compter quelques degrés en moins, à moins que vous ne soyez en train de monter les pentes d’un Volcan. De fait, le Costa-Rica beigne dans un climat tropical, tant est si bien que vous ne sortirez le parapluie que très rarement, entre avril et novembre.

Tout cela fait du Costa Rica un endroit à part pour tous ceux qui aiment la nature. Mais il y a un autre point qui contribue à en faire un pays spécial: il s’agit en effet d’un des rares pays au monde sans force militaire! L’armée fut abolie en 1948 afin de permettre à l’Etat de transférer le budget absorbé par les troupes et les armements vers les budgets de l’éducation et de la santé publique, faisant du Costa-Rica un pays leader en Amérique Latine en terme de taux d’alphabétisation (96%) et de santé publique. République Démocratique présidentielle depuis plus de 160 ans, le Costa-Rica est par ailleurs un pays dans lequel il fait bon vivre: le New Economics Foundation, centre de recherche indépendant basé à Londres, a compilé un classement mondial, appelé l’indice Happy Planet (Happy Planet Index), dans laquelle le Costa-Rica tient fermement la première place depuis plusieurs années. Cet indice est calculé sur la base de trois paramètres: le bien-être des citoyens, l’espérance de vie et l’empreinte écologique du pays (ensemble des ressources naturelles dont un pays a besoin pour satisfaire sa propre consommation). Le Costa-Rica est au sommet de ce classement grâce à son espérance de vie très élevé (79,3 ans en moyenne), tandis que l’empreinte écologique est de 2,5 g par habitant, le deuxième total le plus élevé de toutes les Amériques après celle des États-Unis.

Donc, il est vrai: l’argent ne fait pas le bonheur, vivre dans un Bio Gemma, comme le fait le Costa Rica.

Comments are closed.